Nos Expériences

 

Le néon sans fil

L'incontournable expérience de tout Tesla-coiler ! Il suffit d'approcher n'importe quel tube fluorescent de la bobine pour que celui-ci s'allume spontanément, sans aucun câble !

L'explication:

Le gaz à l'intérieur du tube subit les variations à haute fréquence du champ électrique, ce qui excite les molécules de gaz et produit de la lumière.

 

Ci-contre, à droite, un tube fluorescent tout à fait standard appelé à tord "tube néon". En effet, un tube néon, à gauche, éclaire en rose-orange.


 Voir la vidéo

 

 

 

Le verre conducteur

Si l'on soumet une plaque de verre, un des meilleurs isolants qui soient, à la différence de potentiel de la bobine, celle-ci se laisse traverser comme si de rien était. En prolongeant l'expérience, l'arc électrique abîme le verre, le rend cassant et poreux.

Voir la vidéo

 

L'échelle de Jacobs

Cette simple petite expérience montre le caractère conducteur de l'ozone, gaz formé après le passage de l'étincelle dans l'air : l'étincelle commence à la base, endroit présentant le moins de résistance. Elle produit de l'ozone et chauffe l'air qui s'élève. L'étincelle va suivre cette couche ascendante, montrant que cette zone est plus conductrice que l'air environnant.

Voir la vidéo

Électrocution d'un corps humain

Au cours de nos nombreuses manipulations, nous avons tous à plusieurs reprises, par mégarde, approché le doigt un peu trop près de l'électrode terminale : dans ces conditions, l'étincelle ne se fait pas prier, elle bondit et nous traverse. Bien que cette électrocution ne soit pas sans douleur, elle ne présente aucun danger pour l'être humain, l'intensité est beaucoup trop faible pour cela : après maintes électrocutions, aucun de nous n'a jamais été assommé par le choc, ni blessé, ni eu la moindre trace de brûlure. Le courant du secondaire est réellement sans danger !  

                Voir la vidéo (Il s'agit de ma main -- N'essayez pas de faire ça par vous-même !)

Passage de l'étincelle dans de l'eau

Après avoir monté un dispositif rudimentaire, nous avons avons plongé des électrodes connectées à la bobine dans de l'eau, pensant obtenir une hydrolyse ou quelque autre phénomène. L'expérience fut un échec, nous n'avons rien observé de spécial, et elle s'est terminée par l'électrocution de l'expérimentateur...

 

Double Bobine

Pour cette expérience, nous avons utilisé les bobines de 4 et 5 cm ainsi que nos 2 derniers primaires. Nous avons branché les 2 primaires en parallèle sur le circuit d'alimentation et nous avons amené le bout de l'antenne télescopique à proximité du sommet de la seconde bobine. Après réglage, nous avons pu constater la formation d'une superbe couronne électrique autour du bout de l'antenne. En inversant les connections d'un des primaires, cette couronne devient un très joli arc électrique épais et présentant une "chevelure". Malheureusement, nous n'avions rien pour prendre des images sous la main...